CE N'EST PLUS MOI QUI VIS (Galates 2 :20)

Si vous posez la question suivante à un authentique chrétien :

« Avez-vous peur de la mort ? «Il vous répondra : Comment en aurais-je peur puisque je suis déjà mort ? ».

Pensez-vous que l'on compte beaucoup de ceux qui se disent « chrétien » qui pourraient faire cette réponse EN VERITE ! Cependant c’est bien de cela que parle Paul, le plus grand génie spirituel du christianisme.

Si vous exposez la chose à un incrédule, il ne manquera pas de la traiter de folie. A quoi Paul répond déjà selon 1 Corinthiens chapitre 1, verset 25 :« La folie de Dieu est plus sage que les hommes ».

Où est le fond du problème ?

Que de chrétiens chantent ce cantique :

«  Mort avec Christ d'une mort volontaire

      Je vis au ciel déjà sur cette terre…»

Sans comprendre ce que signifie cette condition essentielle qui définit l'état spirituel du chrétien.

Il n'est pas ici question de mort physique mais pour saisir le sens de ce que veut dire MORT , donnons ici la plus simple définition : la mort c'est l'absence.

Quand l'un de nos proches nous quitte, il devient ABSENT , au propre et au figuré.

Lorsqu'un rétrograde quitte son Assemblée et retourne dans le monde, il est ABSENT= MORT.

Quand Paul écrit aux Galates « Ce n'est plus moi qui vis » il est physiquement bien vivant puisqu'il écrit...

VIVRE c'est être PRESENT à DIEU.

Pour cela, il faut être ABSENT au monde, car on ne peut maintenir la vie en la partageant, en ce cas elle meurt !

Le texte de Paul est clair : Si on veut être un vrai chrétien il s'agit d'être absent au monde et présent seulement à Dieu.

Voilà la faiblesse tragique des églises, quelles qu'elles soient : elles n'enseignent pas aux néophytes cette décision irrévocable de tourner définitivement le dos au monde, ce qui est la démarche d'une totale consécration à Dieu.

Pratiquer cela n'est pas populaire ... mais c'est la Voie de Dieu.

V2BibleBooks 2010 - carte du site - contact - photos