IL EST BEAU D'AVOIR DU ZÈLE ! (Galates 4 : 18)

 Il est remarquable que les membres de sectes soient extrêmement zélés. La Bible exhorte les croyants à avoir du zèle, mais, comme toutes les qualités peuvent devenir des défauts si elles sont utilisées à contre-sens, alerte !

Notre si cher frère Paul était un modèle du genre (Philippiens.3/6)

« Quant au zèle, persécuteur de l'église ». L'excès de zèle dénote un manque d'équilibre. Si l'on expose une vérité, point n'est besoin d'insister, elle s'impose d'elle-même.

Il arrive que, parfois, des gens bien intentionnés se croient investis d'une certaine autorité pour imposer leurs convictions personnelles à leur environnement. Non seulement cela n'est pas le « zèle » évangélique, mais il est particulièrement nuisible.

Dans l'exercice du ministère que Dieu, par grâce, m’a m’accordé, j'ai expérimenté que, lorsqu’iI s'agit d'exposer une vérité biblique, moins on insiste, plus facilement on obtient du résultat.

Trop de sel ou trop de sucre enlève le goût de ce qui a été assaisonné ! Le Prédicateur modèle, Jésus, n’insistait pas, mais présentait toute la Vérité, et c'était là sa force. Si l'auditeur n’est pas réceptif, s'il n'a pas des oreilles pour entendre il est bien inutile d'insister.

La chose essentielle pour que les cœurs soient bien disposés à recevoir le message, c'est la prière. Parler à Dieu de ceux que nous allons contacter est beaucoup plus important que de leur parler de Dieu.

Il peut arriver qu'on « verrouille » définitivement une âme parce qu’on a eu un esprit autoritaire, étant persuadé que ce qu'on prêchait était vrai ; c'est une expérience qui n’est bénéfique pour personne.

Même dans les familles, parfois les enfants sont refroidis à l’égard des choses spirituelles, parce que des parents ont pensé que l'éducation selon Dieu était du même modèle que l'éducation tout court. Qu'on répète à longueur de temps aux enfants : « ne touche pas le feu, tu vas te brûler », est bien ; mais présenter de cette façon le message de Dieu est nuisible.

On n'impose pas I’amour, on le propose. Notre Dieu n’agit pas autrement.

Quand une âme assoiffée rencontre une Source d'eau vive, il n'est pas bon de l'inonder. Elle boira selon son degré de soif.

Ayons du zèle, mais à la bonne « température ».

V2BibleBooks 2010 - carte du site - contact - photos