JE NE VOUS APPELLE PLUS SERVITEURS, MAIS JE VOUS AI APPELÉS : AMIS. (Jean 15:15)

 Ami de Jésus, le suis-je ? L’êtes-vous ? Si nous pouvons répondre oui, alors on peut aussi dire : Jésus est mon Ami.

L'amitié est un fruit qui ne se déguste qu'à condition d’être partagé.

C'est dans le moment ultime, avant son arrestation, que Jésus va dire à ses disciples les paroles ineffables que Jean consigne dans son Evangile.

Dans très peu de temps le Maître leur sera enlevé, mais Il prend soin de leur léguer ce don suprême : son Amitié. Peut-on souhaiter davantage que jouir de l'amitié du Seigneur !

Au départ, ne l'oublions pas, comme les disciples nous avons tous été ses serviteurs. Voilà qu'un changement intervient dans les relations entre Maître et serviteurs. L'écart entre les deux positions est énorme. Et Jésus leur explique pourquoi Il ne les considère plus comme serviteurs mais amis : « Je vous ai appelés amis parce que je vous ai fait connaitre tout ce que j'ai appris de mon Père ». On ne partage les secrets de famille qu'avec des amis intimes. Et cela, Jésus l'a fait avec les onze et, un peu plus tard, avec le douzième Paul...

Serviteur de Jésus ! N'est-ce pas déjà une promotion dont chaque enfant de Dieu jouit. Mais devenir son ami… Nous allons essayer de voir comment la chose est possible et surtout enviable.

Jésus a tout appris de son Père et tout ce qu'Il a appris Il l'a fait connaître à ses amis qui, au départ, n'étaient que des serviteurs. L'amitié authentique n'est jamais égoïste : elle partage ce qu'elle a, au risque de tout perdre, elle ne peut conserver ce que le Seigneur lui a donné.

Jésus nous indique comment faire pour parvenir à cette position d’ami (verset 12) : « C'est ici mon Commandement : aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés ». Il s'agit d'amour sacrificiel. Dès que le moindre calcul entre dans les relations, l'amitié meurt !

Je donne à tous, qu'ils reçoivent ou non cela importe peu.

Jésus a donné sa Vie pour tous, mais tous ne l'ont pas reçue.

C'est cela que Jésus avait appris de son Père : comment faire de serviteurs ses amis.

Le choix vient d'En-Haut. Si Dieu a appelé Abraham son AMI, alors qu'il n'était qu'un serviteur, c'est que Dieu savait que l’homme qu'Il appelait ainsi aurait un parcours qui permettrait à Dieu de devenir son Ami. Et Dieu lui annonça d'avance ce que serait sa postérité.

Cela Jésus l'enseigne à ses amis. Et le choix qu'Il fit de ces hommes du peuple était sans erreur : par la suite, c'est par eux que le monde fut ensemencé de la Vérité de Dieu et, à notre tour, si nous avons le bonheur d'être Ami de Jésus nous pourrons aussi dire : Jésus est mon Ami !

V2BibleBooks 2010 - carte du site - contact - photos