LA RESERVE D’HUILE

 Il faut faire des réserves d’huile, mais quelle huile choisir ? Pas celle des commerçants. L’huile dont nous allons parler ne se vend pas, on ne peut l’acheter car elle n’a pas de prix !

Il s’agit de l’Huile du Parfumeur. (Exode 30/25)

Cette huile est Sainte, elle s’appelle l’huile d’onction. Sa base est d’olive, mais l’art du Parfumeur va en faire ce que nous allons découvrir.

On conservait dans le Temple la réserve d’Huile Sainte d’onction pour consacrer prêtres ou rois.

Le Temple n’existe plus ici-bas, mais il y a au ciel un Temple indestructible et, là aussi, un Parfumeur qui prépare cette Huile. Mais je ne vais pas vous faire attendre plus : entrons dans le Laboratoire du Parfumeur.

Sur une étagère neuf petits godets contiennent les essences qu’il faut doser avant de les introduire dans l’huile d’olive vierge pour la parfumer.

Sur chaque récipient contenant ces essences est inscrit un nom, il y en a bien neuf, plus l’Huile d’olive. Il ne s’agit pas d’un métier, mais d’un art, et notre parfumeur ne doit pas se tromper dans le dosage avant de les utiliser ; nous, on pourrait se tromper, car sur le premier godet il est marqué « L’Amour ». Cela ne suffit-il donc pas ? Eh ! Non, car sur le second je lis « La Joie », sur le 3ème «  La Paix », sur le 4ème « La Patience », le 5ème « La Bonté », le 6ème « La Bénignité », le 7ème « La Fidélité », le 8ème « La Douceur », le 9ème « La Tempérance ».

Il faut savoir doser ! C’est là tout l’art du parfumeur ! Quand vous vous attarderez sur la senteur de chacune des différentes essences, vous verrez qu’on ne peut les utiliser n’importe comment….

Une fois la composition achevée quel doux parfum se dégage !

Alors, voici le Souverain Sacrificateur des Cieux (Jésus) qui est oint de cette huile parfumée. Respirez : vous sentez que tous les parfums mêlés à l’huile d’olive donnent une perfection inégalable ! Ce parfum, Jésus l’a déversé d’abord aux pieds de Son Père, qui l’a agréé avec délices !

Mais voulant que sur terre ses autres enfants le respirent aussi, Il a envoyé Jésus à Jérusalem, au Mont des Oliviers. Là, il y a un pressoir à Huile, et Jésus a dû subir la « pression » et dans cette Huile vierge se sont répandues les essences parfumées. Tout cela ne s’est pas fait sans souffrance.

Ce « Nard pur » de grand prix, c’est l’Esprit que Jésus a répandu sur ceux qui l’aiment. Le Psaume 23 dit : « Tu oins d’Huile ma tête et ma coupe déborde » !

Le Cantique des Cantiques dit : « Ton Nom est un parfum qui se répand ».

Une femme, nommée Marie, avait de ce parfum, elle l’a répandu aux pieds de Jésus ! Venons-en à la réserve d’Huile : cette Huile-là les 5 vierges sages avaient eu soin de s’en munir ; Quand la Porte de la Salle des Noces fut ouverte, quel parfum envahit les lieux ! Avons-nous cette réserve pour ce moment-là ? Ou bien nous contentons-nous de ce que nous respirons par grâce chaque jour ?

Il est temps d’y penser !

V2BibleBooks 2010 - carte du site - contact - photos