SUPPORTER (Romains 15 :1)

Quelle est la charge que nous avons à supporter ? Elle peut être de différente nature, permanente ou passagère. Il nous faut surtout savoir si nous sommes en mesure de supporter ce qui nous est proposé ou imposé.

On pense avant tout que le support doit avoir un poids supérieur à ce qu'il porte. Qui ne connaît l'histoire du pauvre baudet qu'on chargeait de plus en plus, et comme il ne pouvait protester, ce qui devait arriver arriva : il succomba sous le poids !

Il existe pourtant des supports qui ont une apparence fragile comparés au poids qu'ils portent. Par exemple, il y a des petits supports de cadres à trois pieds qui supportent allègrement un poids qui les dépasse de loin. Comme quoi, rien n'est définitif dans les opinions ... tel qui semble faible en supporte un autre plus pesant que lui.

Nous sommes invités de la part de notre frère ainé Paul, en son épitre aux Romains, à un support particulier. Il dit ceci (Romains 15, verset 1) « Nous qui sommes forts, nous devons supporter les faiblesses de ceux qui ne le sont pas ».

Comme c'est logique et juste ! Peut-on demander l'inverse, un faible peut-il supporter les forts ? Cela demande une explication : il s'agit de savoir ce que veut dire « nous qui sommes forts ».

S'il s'agit de notre personne, quelle prétention ! Qui ose dire je suis fort ? Notre force c'est Celui qui vit en nous, le Vainqueur crucifié.

Voilà que sa force s'est justement manifestée dans sa faiblesse sur la Croix, Il a supporté le poids écrasant du péché du monde.

Il l'a si bien supporté, qu'Il n'a pas été écrasé, mais c'est Lui qui a écrasé le péché.

Notre force, celle dont parle Paul aux Romains est celle de celui qui vit de Christ crucifié mais vainqueur. Si nous sommes de ceux-là, nous aurons la possibilité de supporter les faibles, car notre force c'est le Seigneur en nous.

Si nous ne supportons pas les faibles, ou si nous les suppor­tons mal, c'est que Jésus crucifié n'est pas totalement à l'aise en nous. Il lui faut toute la place.

Nous ne sommes qu'un socle branlant si nous pensons être le support... C'est Jésus en nous, qui nous aide ou nous aidera à supporter à travers notre faiblesse les faiblesses d'autrui.

V2BibleBooks 2010 - carte du site - contact - photos