TRENTE PIÈCES D'ARGENT ! (Matthieu : 27 verset 9 – Zacharie : 11 versets 12 et 13)

Ces pièces appelées « sicle » sont aujourd’hui dénommées en hébreu « schékel » en Israël. C'est à ce prix qu'est évaluée la vie de notre Sauveur.

Je ressens, en tant qu'être humain, une profonde humiliation en lisant le texte de Matthieu 27 verset 9 : « Ils ont pris les trente pièces d’argent, la valeur de Celui qui a été estimé de la part des enfants d’Israël. »

Pour comprendre ce que signifie ce sordide marché, l’évaluation d’un homme, il nous faut nous référer à la Première Alliance:

1°) S'il s'agissait de vœux : « pour racheter un mâle de 20 à 60 ans, ton estimation sera de 50 sicles d'argent » (Lévitique : 27, 3)

2°) Quand il s'agissait d'un bœuf qui frappait un esclave : « on donnera 30 sicles d'argent au maître de l'esclave et le bœuf sera lapidé » (Exode 21/32).

Ces ordonnances sont caduques aujourd'hui, mais vont nous aider à mesurer l’importance de la parole prophétique de Zacharie (ch.11, 12) « Ils pesèrent pour mon salaire 30 sicles d'argent ».

La prophétie de Jérémie (32/9) est le texte que signale Matthieu « Jérémie achète le champ de Hanameel pour 17 sicles d'argent ». En effet, ces trente sicles que Judas rendit au Temple servirent à l'achat du champ du potier pour la sépulture des étrangers.

Que vient faire dans le drame du Fils de Dieu cette question d'argent ?

Nous connaissons le nom biblique que porte l’argent en tant que monnaie, c'est Mammon (Luc 16/13). Mammon c’est l'idole de l'argent qui a la vie si longue, qu'elle perdure encore et de plus belle de nos jours !

Est-ce qu’on ne tue pas pour l'argent ? Quand ce n’est pas avec une arme, c’est par les moyens financiers que l'on fait miroiter et qui n'ont rien d'honnête ...

Or c'est pour ce vulgaire pécule que Jésus, le Fils de Dieu, est vendu, pas seulement par Judas, mais par de nombreux contem­porains de nos jours. La parole de Jésus est, comme toujours, on ne peut plus claire : « Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon ».

On est plus vigilant pour résister à d’autres tentations qu’à celle de l’argent. La ruse de Mammon est telle qu'on ne se rend même pas compte que c’est une tentation… Ne faut-il pas avoir de l'argent pour vivre ? Oui, pour vivre. Mais pour vivre on en a toujours assez. La tentation c'est qu’on veut de l'argent pour avoir plus que la vie ...

Pauvre Judas ! Tu avais auprès de ton Maître Jésus la vie en abondance, qu'avais-tu besoin d'un plus de vie. C'est cela que cherchent nos contemporains du 21ème siècle.

La vie d'un homme, vue d'en bas, vaut 30 sicles... mais vue d'En-Haut, elle vaut la Vie du Fils unique de Dieu qui a plus de valeur que tout l'univers. Et cette Vie, parce qu’elle est éternelle, ne s’achète pas avec l'or ou l'argent, mais se DONNE dans le Sang de Christ

V2BibleBooks 2010 - carte du site - contact - photos