Accepter ta situation

« Pour ce qui concerne les choses au sujet desquelles vous m’avez écrit, je pense qu’il est bon pour l’homme de ne point toucher de femme. Toutefois, pour éviter la débauche, que chacun ait sa femme et que chaque femme ait son mari » (1 Corinthiens 7 : 1-2.)

Nous allons consacrer quelques jours à parler du mariage en commentant ce chapitre 7 de l’épître aux Corinthiens que nous avons devant nous. Dans ces 40 versets l’apôtre rappelle pas moins de 7 fois que le célibat est préférable au mariage si la personne peut se garder célibataire sans tomber dans la tentation de la fornication. Il vaut mieux se marier que de tomber dans le péché. « Je voudrais que tous les hommes soient comme moi ; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l’un d’une manière et l’autre de l’autre. A ceux qui sont mariés et aux veuves, je dis qu’il leur est bon de rester comme moi. Mais s’ils manquent de maîtrise d’eux-mêmes qu’ils se marient ; car il vaut mieux se marier que de brûler  » (1Corinthiens 7 : 7 à 9)

Paul répète l’enseignement : « Voici donc ce que j’estime bon à cause des temps difficiles qui s’approchent : Il est bon à un homme d’être ainsi. Es-tu lié à une femme, ne cherche pas à rompre ce lien ; n’es-tu pas lié à une femme ne cherche pas une femme. (1 Corinthiens 7 :26- 27) Le motif est le suivant : « Si tu t’es marié, tu n’as point péché, et si la jeune fille s’est mariée elle n’a point péché ; mais ces personnes auront des tribulations dans la chair et je voudrais vous les épargner ». (v.28.) C’est un motif pour éviter les inévitables problèmes du mariage. 

L’autre raison est que le célibataire ou la célibataire ont plus de temps à consacrer aux choses du Seigneur, dans les temps difficiles. «Voici ce que je dis frères, c’est que le temps est court : que désormais ceux qui ont une femme soient comme n’en ayant pas ». (v.29) Pour le croyant sa première priorité est le Seigneur. Mieux vaut ne rien avoir qui dérange le plan pour le servir. « Or je voudrais que vous soyez sans inquiétudes. Celui qui n’est pas marié s’inquiète des choses du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur. Celui qui est marié s’inquiète des choses du monde et des moyens de plaire à sa femme. (v.32.) Le célibataire n’a pas de problème pour son temps ou sa dévotion. « Il y a de même une différence entre la femme et la vierge, celle qui n’est pas mariée s’inquiète des choses du Seigneur afin d’être sainte de corps et d’esprit ; et celle qui est mariée s’inquiète des choses du monde, des moyens de plaire à son mari. (v. 34-35) 

Il est évident que le Seigneur est le plus important dans la vie. Le but de la vie du croyant est de s’approcher de Lui, sans détour, sans empêchements, sans distractions et sans les complications de la vie quotidienne d’une personne mariée. Ce qui est normal c’est que le Seigneur est tellement important pour nous que nous soyons disposés à faire quelques sacrifices pour nous dédier entièrement à Lui.

Paul n’aurait jamais pu réaliser le plan pour lequel le Seigneur l’appela s’il avait été marié. Aujourd’hui il y a peu d’enseignements concrets sur ce thème. Ce que la Bible enseigne c’est que le mariage est pour ceux qui ne peuvent pas se passer de lui. La Sainteté est le but, pas le service chrétien, pour nous approcher du Seigneur. La relation avec Lui est primordiale. Toute autre considération est secondaire. Christ est notre priorité, la dévotion et Son Service à Lui remplissent notre vie.

Si tu veux te marier, marie-toi, mais que ceux qui ont une épouse soient comme s’ils n’en avaient pas (v.29).

Révolutionnaire ! Nous ne le lirons dans aucun livre moderne sur le mariage, mais c’est le coeur de l’Evangile : entièrement livré à Christ.

V2BibleBooks 2010 - carte du site - contact - photos