La persévérance des saints

La première Epître de l’apôtre Jean est une lettre Pastorale. Il l’a écrite dans le but que nous sachions (maintenant) que nous avons la Vie Eternelle (5. 13) et que nous avons la communion avec le Dieu Vivant.

Nous allons voir les 5 évidences dans l’ordre de leur apparition que suit Jean pour savoir si nous sommes sauvés, si nous persévérons, et si nous marchons correctement.

Gardons les commandements (2: 3-6. 5: 7) Écoute Israël le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur. Tu Aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Et voici le second : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas de commandements plus grands que ceux-là (Marc 12 : 29- 31)

Nous devons marcher comme Christ a marché. (2 : 6) Cela ne signifie pas être parfaits (2 : 1-2) mais avoir un style de vie comme celui de Christ. Pour connaître ses commandements il est nécessaire de méditer et de sonder les Ecritures. Comment sont ma faim et ma soif de la Parole de Dieu. Est-ce que je veux connaître Dieu chaque jour un peu plus ?

Attention : La connaissance des Ecritures ne doit pas nous conduire à nous enorgueillir mais à marcher comme Christ marcha. Ses commandements ne sont pas une charge insupportable! (5: 3) Quel est le problème ? Pourquoi cela nous paraît si difficile ? Parce que nous essayons d’obéir avec nos propres forces et ainsi c’est impossible. L’ordre correct est le suivant : Dieu nous aime et nous pardonne (4 :11) donc nous l’aimons et bénéficions de sa présence en nous et en conséquence nous obéissons àses commandements et c’est une joie.

Aimons les frères. (2 : 9-10) Précision : Cela ne signifie pas aimer tous ceux qui sont dans l’église parce que tous ne sont pas des frères. Aimons ceux qui vivent comme des frères : ils cherchent Dieu et le craignent. Cela signifie se préoccuper et s’intéresser à eux, prier pour eux et éviter tout ce qui peut leur nuire ou les faire tomber.

Haïssons le monde. (2 :15-16) Nous aimons Dieu et Son règne. Nous sommes dans le monde mais nous n’appartenons pas au monde. Notre plus grande passion et notre désir doivent être Christ. Trois choses sont mentionnées : les désirs de la chair, les désirs des yeux et l’orgueil, l’arrogance de la vie. Expliquons ce que signifie « l’orgueil de la vie ». Comme je vis et je pèche mais ne meurs pas, je deviens arrogant. Il me semble que je peux vivre comme bon me semble parce que Dieu n’existe pas et qu’il n’y a pas de justice. Aujourd’hui aimer le monde c’est avoir son éthique : nous vivons dans le relativisme post modernisme.

Croyons et confessons Christ (5 : 1) Acceptons et approuvons tout ce que Christ est et qu’Il a dit dans Sa Parole. Nous devons l’écouter et obéir à Lui seul. (17 : 5) Christ est seul l’unique Sauveur. Nous devons être des témoins de Christ (1 ; 1-3) Quiconque se déclarera pour moi, je me déclarerai aussi pour lui devant mon Père qui est dans les Cieux (Matthieu 10 : 32) Confesser signifie : « Dire la même chose que »

Avoir l’Esprit Saint (4 : 13) Nous devons nous demander : « Vois-je l’oeuvre de l’Esprit Saint dans ma vie ? » Ma vie est-elle illuminée ? Est-ce que je porte plus de fruit qu’avant ? « Tous ceux qui sont conduit par l’Esprit sont Fils de Dieu » (Rom. 8 : 14) Le Saint-Esprit régénère notre intelligence et nous conduit à Christ. Quand nous péchons Il nous humilie et nous conduit à la Croix de Christ, à notre avocat. « L’Esprit même donne témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. (Rom : 8. 16) Nous savons que nous sommes enfants de Dieu parce que l’Esprit Saint met en nous une conviction profonde de Lui.

Application. Comme nous pouvons l’observer, nous ne sommes pas sauvés pour avoir pris la décision de suivre Christ, pour avoir cru en Lui, pour avoir eu une expérience émotionnelle ni pour avoir servi Dieu autrefois, mais pour avoir ou faire ces cinq choses. Maintenant la question que je dois me poser est la suivante ;

- Est-ce qu’aujourd’hui je crois en Christ ?

- Est-ce que l’Esprit-Saint me donne le témoignage que je suis enfant de Dieu ?

- Est-ce que j’aime Dieu et en conséquence je prie souvent et j’obéis joyeusement à Sa Parole ?

- Est-ce que j’aime mes frères ?

- Est-ce que je hais le monde ou bien ai-je un pied dans le monde et l’autre en Christ ? (16 : 10-21 Apoc.3 :15-16)

Le but n’est pas de produire un fardeau ou de la peur. Mais bien au contraire de nous réveiller et de nous humilier afin d’aller à Jésus-Christ pour le salut.

  03.05.2014

V2BibleBooks 2010 - carte du site - contact - photos